Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand

L’ENSCCF porteur d’un projet lauréat de l’AAP NEEDS 2013.

Sécurité énergétique, risque environnemental, temporalité sur des centaines d’années – nombreuses, denses et complexes sont les questions que suscite le nucléaire. La recherche scientifique sur le nucléaire fait apparaître de façon visible des enjeux importants de notre présent, notamment l’articulation entre la technologie nucléaire, et une société qui repose largement sur cette technologie. Aucune amélioration d’exploitation, aucun progrès en sûreté et en transparence ne sont envisageables sans maintenir au plus haut niveau l’articulation des sciences naturelles, des sciences humaines et sociales, et des technologies du nucléaire. Dans le contexte des lois sur l’énergie (2005), sur les déchets nucléaires (2006) et du décret n° 2008-357 du 16/04/08 sur les missions du CNRS, du CEA et de l’ANDRA, un programme national de recherche a été défini selon 3 axes.

Le CNRS s’est engagé sur l’axe 1 (coordonné par le CEA) sur la séparation et la transmutation, et les systèmes nucléaires de 4ème génération et sur l’axe 2 (coordonné par l’ANDRA) sur l’entreposage et le stockage. Jusqu’à fin 2011 ces travaux étaient réalisés dans le cadre du programme interdisciplinaire PACEN. Le défi NEEDS doit améliorer la visibilité et la cohérence entre recherches entreprises et assurer une meilleure intégration des sciences humaines et sociales. Dans ce contexte, La Mission Interdisciplinarité du CNRS a lancé en 2012 le défi Nucléaire : Energie, Environnement, Déchets, Société (NEEDS) qui vise à fédérer l’effort interdisciplinaire de recherche sur le nucléaire, afin d’envisager tous les aspects de la relation entre la société, la nature et la technologie nucléaire.

C’est dans ce cadre que l’ENSCCF a déposé un projet RePo-GEO (un partenariat entre des chercheurs de l’ICCF et des chercheur du LP2C du CEA à Marcoule) visant le développement de nouveaux matériaux non métalliques pour les colis de déchets et les alvéoles de déchets : un des trois grands axes du projet fédérateur ‘Traitement et conditionnement des déchets radioactifs (NEEDS – Déchets)’ porté conjointement par CNRS – ANDRA – EDF – CEA – AREVA – IRSN. Le projet RePo-GEO concerne la caractérisation multi-échelle du réseau poreux, ainsi que son évolution au cours du temps (vieillissement, durabilité), de matrices géopolymères potentiellement intéressantes pour l’immobilisation de radionucléides. Les deux partenaires sont également acteurs du GIS G3 (Géopolymères, Géomatériaux, Géocomposite à base d’argile) qui vient d’être mis en place à l’échelle nationale.