Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand

Des enseignants-chercheurs de l’ENSCCF participent pour la deuxième année au défi interdisciplinaire du CNRS : l’appel à projets NEEDS.

Sécurité énergétique, risque environnemental, temporalité sur des centaines d’années – nombreuses, denses et complexes sont les questions que suscite le nucléaire. La recherche scientifique sur le nucléaire fait apparaître de façon visible des enjeux importants de notre présent, notamment l’articulation entre la technologie nucléaire, et une société qui repose largement sur cette technologie. Aucune amélioration d’exploitation, aucun progrès en sûreté et en transparence ne sont envisageables sans maintenir au plus haut niveau l’articulation des sciences naturelles, des sciences humaines et sociales, et des technologies du nucléaire. C’est dans ce contexte que la Mission pour l’Interdisciplinarité du CNRS a lancé en 2012 le défi Nucléaire, Energie, Environnement, Déchets, Société (NEEDS).

Au cours de l’appel à projets de l’année 2013, le projet ‘RePo GEO’ porté par un professeur de l’ENSCCF a été soutenu et financé par le projet fédérateur Traitement et conditionnement des déchets radioactifs (Déchets). Ce projet reposait sur une collaboration forte entre l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand et le Laboratoire de Physico-Chimie des matériaux Cimentaires du CEA Marcoule afin de tester les capacités d’immobilisation de radionucléides par les géopolymères ; un liant tout minéral obtenu par l’activation alcaline d’une source aluminosilicatée. Les résultats de l’appel à projet 2014 sont maintenant connus. A nouveau deux professeurs de l’ENSCCF vont participer à un projet soutenu et financé cette fois-ci par le projet fédérateur Comportement à différentes échelles des matériaux pour le stockage (MIPOR). Ce projet ‘HIMAB’, porté par le laboratoire GeoRessources de Nancy, vise à caractériser l’interface entre les ouvrages en béton et l’argilite ; milieu retenu en France pour le stockage géologique. L’ENSCCF a été sollicitée sur ce projet afin d’apporter ses compétences en analyse Rietveld de données de diffraction des rayons X sur poudre et en thermoporosimétrie.

Contact : guillaume.renaudin@ensccf.fr